Si l’hypnose de spectacle a pour finalité de distraire – malheureusement parfois aux dépens des personnes qui se sont portées volontaires –, la finalité de l’hypnose ericksonienne est la transformation et la guérison en utilisant les ressources de l’inconscient et dans les respect absolu du patient.

Mise au point par le psychiatre américain Milton Erickson (1901-1980), l’hypnose ericksonienne permet au patient de demeurer actif et « éveillé » tout au long de la séance qui prend la forme d’un échange avec le thérapeute. Milton Erickson a postulé que la personne a en elle toutes les ressources nécessaires pour trouver la solution à ses problèmes. Le rôle du thérapeute est simplement de la guider vers cette solution qui lui est personnelle. Pour Erickson, l’inconscient est notre meilleur allié. C’est un réservoir de ressources et une force active qui a le potentiel d’apporter des changements dans notre vie et de nous souffler des solutions pour résoudre nos problèmes. Il ne faut donc pas en avoir peur.

La transe hypnotique est un état naturel

L’état de transe hypnotique est un état que tous les êtres humains peuvent expérimenter et qui se manifeste naturellement dans certaines conditions. Par exemple, si vous êtes plongé dans roman passionnant au point de perdre la notion du temps et que vous vivez le récit comme si vous y étiez, c’est que vous êtes dans un état de conscience modifiée proche de la transe. Ceci est valable pour toute activité qui vous absorbe au point que vous oubliez la réalité qui vous entoure. Vous comprenez donc que la transe n’a rien de sorcier.

Le travail de l’hypnothérapeute est de vous replonger dans cet état naturel et de l’approfondir au moyen de certaines techniques très simples qui vont favoriser le lâcher-prise. Le principe est de ruser le conscient pour qu’il baisse la garde. La profondeur de l’état de transe dépend à la fois du talent de l’hypnothérapeute et de la réceptivité de l’hypnotisé. Bien entendu, la personne doit se sentir en totale confiance pour se laisser aller à cet état. Tout l’art du thérapeute est d’établir ce lien de confiance qui va permettre à la personne de s’abandonner et de se laisser guider par sa voix. C’est ce que l’on appelle l’alliance thérapeutique.

La transe hypnotique est un état de ressourcement

L’état de transe hypnotique est un état agréable et ressourçant dont l’humanité a fait usage depuis la nuit des temps dans ses pratiques de guérison. C’est un état qui nous connecte aux couches profondes de notre être tout en atténuant la différenciation dehors/dedans. Cette absence de différenciation induit le sentiment d’être en symbiose avec l’extérieur ou avec l’univers. C’est pourquoi certaines personnes vont parler d’expansion de la conscience tandis que d’autres vont parler d’un accès à l’inconscient. À mon avis, l’un n’exclut pas l’autre car ces deux processus se produisent en même temps et sont interreliés : s’il y a expansion de la conscience, c’est parce que la frontière conscient/inconscient s’estompe. Certaines personnes peuvent même vivre sous hypnose un éveil spirituel.

Pendant l’induction, le contrôle de la conscience se relâche et ce relâchement induit une transformation de la perception de la réalité. Vous vous retrouvez dans un état d’entre-deux qui n’est ni conscient ni inconscient, proche du sommeil et du rêve, mais tout en restant éveillé et conscient. C’est l’état idéal pour déprogrammer le cerveau de ses conditionnements et le reprogrammer. En effet, l’individu en transe est particulièrement sensible aux suggestions et va les prendre pour réelles, le cerveau ne faisant alors plus la différence entre la réalité et l’imaginaire. Par exemple, certaines expériences montrent qu’en suggérant le froid sous hypnose, la personne aura la chair de poule, ou encore elle se mettra à transpirer si on lui suggère de la chaleur. Ces indices purement biologiques sont la preuve d’un effet réel obtenu sur le corps par des suggestions purement imaginaires. Ainsi la visualisation apparaît comme une interface entre le corps et l’esprit.

L’ouverture sur l’inconscient explique pourquoi sous hypnose les personnes sont si sensibles aux métaphores et aux symboles qui sont le langage des rêves.  C’est à travers ce langage symbolique que l’on peut travailler sur la structure de notre psyché et apporter des transformations à nos comportements.

Recevez mon infolettre

Recevez mon infolettre

Recevez directement dans votre courriel mes derniers articles et restez au courant de mes activités.

Merci pour votre inscription

Share This