Peur de l’hypnose ?

Peur de l’hypnose : d’où vient cette mauvaise réputation ?

peur 'hypnose

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que me suis formée à l’hypnose. J’ai plongé sans me poser de question et je dois avouer que j’ai été fascinée. Mais lorsque j’ai affiché l’hypnose dans mon offre de service, je me suis rendue compte – ô surprise ! – que l’hypnose faisait peur. Certaines personnes allaient même jusqu’à me recommander de ne pas proposer cette activité car elle risquait de faire fuir ma clientèle ! D’où vient cette peur d’une technique qui a aidé l’humanité depuis la nuit des temps ?

L’hypnose est un moyen naturel  de se ressourcer

L’hypnose de spectacle est en partie responsable de cette mauvaise réputation de l’hypnose. Bien souvent, elle ridiculise les volontaires qui ont osé monter sur scène, donnant l’impression que l’on peut vous faire faire n’importe quoi. Il faut pourtant rappeler que l’hypnose thérapeutique n’est ni occulte ni dangereuse. C’est une technique aussi vieille que l’humanité qui permet d’atteindre en quelques minutes un état de relaxation profonde qui procure un immense bien-être. Elle nous connecte avec notre vrai soi et favorise la guérison. Le seul danger qu’elle représente est de redonner aux individus leur pouvoir de guérison et de transformation.

On ne peut pas forcer quelqu’un sous hypnose

Ce qui effraie le plus dans l’hypnose, c’est la croyance que le praticien entre dans votre tête, dans les recoins les plus secrets de votre psyché, pour vous manipuler et vous faire faire des choses bizarres et contre votre gré. Pourtant, il est impossible d’obliger une personne à faire quelque chose contre son gré sous hypnose. Elle ne fera que ce qu’au fond d’elle-même elle veut bien faire. C’est peut-être là que le bât blesse : n’aurais-je pas inconsciemment envie de faire des choses que je réprouve consciemment ? Ne risquerais-je pas de faire des choses dont j’aurais honte plus tard, comme lorsque j’ai trop bu ? De quoi suis-je capable lorsque je perds le contrôle de moi-même ?

La peur de perdre le contrôle de soi sous hypnose

On comprend que derrière la peur d’être manipulé se cache la peur de perdre le contrôle. C’est justement là tout l’intérêt de l’hypnose, de lâcher le contrôle pour avoir accès à une partie de soi inexplorée, une partie symbolique, inconsciente, irrationnelle particulièrement réprimée dans nos sociétés occidentales depuis l’avènement de la rationalité au siècle des Lumières. C’est pourtant dans cette partie irrationnelle que se déclenchent les mécanismes de guérison. Nous avons donc tout intérêt à renouer avec cette partie qui abonde en ressources symboliques, particulièrement lorsque nous sommes malade ou en période de crise.

L’hypnose ouvre la porte de l’inconscient

Certains individus ont peur de leur inconscient comme de leur ombre. Il est la face inaccessible et secrète d’eux-mêmes. Le conscient est le gardien de cette antre obscur et refoulé. Laisser un hypnothérapeute endormir ce gardien et ouvrir la porte si bien gardée pour aller explorer ce qu’il y a derrière terrifie certaines personnes. Finalement, la peur de l’hypnose, n’est-ce pas la peur de transgresser le diktat de la rationalité et de s’autoriser un peu de vraie liberté ?

L’hypnose  vous permet d’accéder à des ressources insoupçonnées

C’est par le lâcher-prise que l’on peut se détendre profondément et accéder à son univers symbolique et les ressources inépuisables qu’il représente. La transe hypnotique est utilisée depuis la nuit des temps par les chamanes de tous les continents pour se guérir et se ressourcer. C’est une technique très simple, antique, puissante et sans effet secondaire. L’état de transe est naturel et intrinsèque à l’être humain et peut-être même aux animaux. Il serait dommage de s’en passer.

Comment trouver un bon praticien en hypnose ericksonienne ?

Bien sûr l’intégrité éthique du praticien est cruciale. Il faut que vous ayez une confiance totale dans la personne qui saura vous guider et vous faire découvrir le meilleur de vous-même. Comment savoir si vous avez affaire à la bonne personne? Fiez-vous à votre instinct. Si la personne ne vous plaît pas ou vous met mal à l’aise, partez !

Un dernier point : sachez que le praticien en hypnose ericksonienne vous laisse votre libre arbitre. Ce qui veut dire que vous pouvez sortir de la transe si cela ne vous plaît pas. Vous pouvez aussi parler, exprimer ce que vous ressentez et bouger si votre posture devient inconfortable. Vous avez encore quelques craintes? Le mieux, c’est d’essayer.

À NOTER : Les consultations en hypnothérapie ne sont pas des psychothérapies.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Tarif 

Une consultation dure environ 1h30 et se fait en principe aux deux semaines.
Lieux de consultation : Outremont (Montréal)
Tarif : 120 $ pour une consultation de 1h30

Dépendamment de l’objectif et de la nature du problème, il faut compter de une à dix séances.
Reçus pour assurances en naturopathie de l’Association nationale des naturopathes.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
peur de l'hypnose ?
Pour toute information ou rendez-vous, veuillez remplir le formulaire de contact.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––