La vie est précieuse

Hier soir, dans le métro en rentrant chez moi, sur la ligne orange je me suis fait un ami, un « scarabée ponctué de la vigne, pelidnota punctata » (c’est son nom). Il volait dans le wagon, les gens étaient complètement paniqués (et lui aussi sans doute) ! Quand il s’est posé par terre quelqu’un s’est approché pour l’écraser, mais j’ai été plus rapide et je l’ai ramassé avant le moment fatal. Les gens me regardaient comme si j’étais folle d’oser prendre dans ma main une bête pareille. Je leur ai dit qu’il ne fallait pas lui faire de mal, c’était un porte-bonheur. Je l’ai posé sur mon sac à dos et il s’y est accroché. J’ai changé à Snowdon, pris la ligne bleue, le scarabée cramponné à mon sac avec ses petites pattes velcro. Je suis sortie du métro et tout en marchant en direction de chez moi, je me suis mise à penser à la façon chaleureuse dont on s’était dit au revoir avec mes amis le soir-même. J’ai alors entendu un léger bzzzt et le scarabée n’était plus là, envolé vers les arbres et la liberté !
Bonne chance petit scarabée 🙂

scarabée